Historique

Mis en valeur par de jeunes alpinistes de Bourg-Saint-Pierre, le Mémorial des gardiens Robert Balleys et Raoul Max naîtra en 1977.

La montagne qu’ils aimaient tant entraîna la perte de Raoul Max gardien de la cabane du Vélan, le 22 mars 1971 et de 4 jeunes gens de Liddes emportés par une avalanche sous la cabane. (Yvan Marquis, Pierre-André Petit, Jean-Claude Bonvin et Jean Darbellay) un oratoire leur est dédié au pied de la moraine du Vélan. Malheureusement la montagne insatiable entraîna encore la perte de 2 gardiens :
Robert Balleys guide et gardien du Valsorey qui décéda sous cette même cabane en allant porter secours à une cordée en difficulté en 1977.
Dominique Max gardien du Vélan tragiquement emporté par une avalanche en compagnie de son ami Edmond Vouillamoz en 1994, dans la combe du Beaufort en dessus de Bourg-Saint-Pierre.

Le cross du Vélan perpétue chaque année le culte de leur souvenir et est ainsi devenu depuis 1994 le mémorial des 3 gardiens.

En 1977,  quelques 100  marcheurs prennent le départ à l’entrée de la route du Valsorey pour rejoindre l’oratoire et la cabane du Vélan en mémoire des victimes de l’avalanche de mars 1971 . Le lendemain c’est au tour du cross avec ses 60 concurrents qui s’affrontent.

Surpris par l’importante participation, les organisateurs récoltent le fruit de leur travail, nous pouvons compter actuellement sur une moyenne de quelques 200 participants.

A ses débuts la responsabilité de l’organisation incombait au ski-club Valsorey, un changement est intervenu, et ce travail a été confié depuis 1987 à un comité ad hoc.

C’est en 1989 que fût supprimée la marche laissant place au développement du cross.

Hélas le 26 août 1991 la belle cabane inaugurée le 9 septembre 1945, devient la proie des flammes et est complètement détruite.
On ne tardera pas à la reconstruire 73 m en amont avec une architecture on ne peut plus futuriste…. et une course un peu plus longue……

Cross du Vélan